Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Penser le genre catholique

Penser le genre catholique

Ce blog cherche à réfléchir sur la place des corps et des sexes dans les enjeux de sécularisation auxquels doit faire face e christianisme occidental à l'époque contemporaine (XIXe-XXe), et plus spécifiquement la tradition catholique, depuis les années soixante (second féminisme, révolution sexuelle, émancipation des minorités sexuelles). Il s'intéresse également aux expériences militantes et associatives qui portent ces questions au prix d'une remise en cause des normes.

Ne pas rêver du retour de la chrétienté

  • Extrait de : SORET, Jean-Hugues, Philosophie de l'Action catholique, Blondel-Maritain Paris : Cerf, 2007, pp. 327-328.

Blondel n'est pas moins convaincu que tout autre catholique qu'une paix véritable ne peut venir que du Christ. Seulement il n'en fait pas ni un préalable, ni un principe surajouté que les chrétiens devrait imposer à tous les hommes. Par rapport à la situation réelle de l'humanité, ici, maintenant, en France (...) il ne s'agit donc ni de rêver du retour de la chrétienté, ni d'en faire analogiquement un modèle pour mobiliser les énergies chrétiennes. Il n'y a pas d'autre mouvement de l'histoire que celui qui se déroule sous nos yeux et qui est le produit de multiples traditions qui nous rendent solidaires, que nous le voulions ou non, des générations qui nous précèdent. Aussi renvoyer dos à dos régimes autoritaires et régimes libéraux au profit d'une nouvelle chrétienté à retrouver ou reconstruire à nouveau frais est une attitude qui fait totalement abstraction du mouvement réel de l'histoire et des liens dans lesquels les individus sont nécessairement enserrés. Tout le travail du philosophe consiste à relire l'histoire déjà là, non pour y trier a priori les éléments bons ou mauvais, mais pour y discerner le mouvement qui correspond à la volonté intime de chacun de développer la communion des personnes. C'est pourquoi une attitude intégralement catholique ne peut consister qu'en reposant sur deux points principaux : pas d'autre préalable que des principes communs à tous les hommes, puisque ce sont des principes philosophiques auxquels la conscience autonome de chacun peut accéder, considérer l'histoire dans son plein mouvement et non par rapport à des modèles, qu'ils soient inspirés par la nostalgie du passé ou par l'espoir d'un avenir radicalement meilleur.

Ne pas rêver du retour de la chrétienté

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article