Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Penser le genre catholique

Penser le genre catholique

Ce blog cherche à réfléchir sur la place des corps et des sexes dans les enjeux de sécularisation auxquels doit faire face e christianisme occidental à l'époque contemporaine (XIXe-XXe), et plus spécifiquement la tradition catholique, depuis les années soixante (second féminisme, révolution sexuelle, émancipation des minorités sexuelles). Il s'intéresse également aux expériences militantes et associatives qui portent ces questions au prix d'une remise en cause des normes.

L'opposition catholique aux études de genre appelées "théorie du genre"

L'opposition catholique aux études de genre appelées "théorie du genre" révèle la séparation grandissante des cadres culturels et intellectuels contemporains moyens et ceux de la théologie catholique. Ce qui paraît menaçant dans ce courant du genre, somme toute très vaste et foisonnant, c'est qu'il atténue la condamnation de l'homosexualité au nom d'un ordre naturel. Avec le recul de la psychanalyse, qui avait été très présente au moment du PACS avec le père Tony Anatrella et qui connaît sur bien des plans des remises en cause (chez Michel Onfray, autour du traitement de l'autisme), il ne reste peu de prise aux catholiques pour une condamnation objective de l'homosexualité. Ils sont forcés, malgré eux, à admettre qu'il s'agit d'une problématique d'éthique et non d'un désordre psychologique clairement établi. Les sciences humaines et sociales employant le concept de genre, les courants de la biologie critiques de la psychologie évolutionniste ou des neuro-sciences trop déterministes, leur sont donc devenus, à quelques rares exceptions près, des cibles prisées. Plutôt que de dialoguer, il est parfois plus simple de diaboliser. Beaucoup de militants ont beau jeu de pointer les risques d'un "culturel" qui occulterait "l'anatomique", d'un "idéalisme" contre le "réel" alors que le débat n'est pas vraiment là : il porte sur les emplois idéologiques de l'idée de nature présents dans le science pour faire avancer des positions somme toutes très sociales et comment s'en prémunir. De même que jadis on racialisait l'injustice dans la ségrégation, ne l'hétéorosexualise-t-on pas encore aujourd'hui à bien des endroits et dans bien des fonctions?

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

cucul 05/06/2013 18:37

cancel!!!!!