Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Penser le genre catholique

Penser le genre catholique

Ce blog cherche à réfléchir sur la place des corps et des sexes dans les enjeux de sécularisation auxquels doit faire face e christianisme occidental à l'époque contemporaine (XIXe-XXe), et plus spécifiquement la tradition catholique, depuis les années soixante (second féminisme, révolution sexuelle, émancipation des minorités sexuelles). Il s'intéresse également aux expériences militantes et associatives qui portent ces questions au prix d'une remise en cause des normes.

Revue de presse et agenda

♣ Nous avons reçu...


◊ DJ Actu, janvier 2012, n°133.

 
Dans le dernier numéro du magazine de l'association David et Jonathan, on trouvera un dossier sur "Homosexualité et protestantisme" avec, entre autre, un très bon article de Marina Zucco sur "l'homosexualité source de réflexion et de division". Contrairement au catholicisme français, le protestantime réformé ou luthérien a ouvert publiquement le débat sur les questions de l'accueil des homosexuels et la possibilité de bénédiction des couples LGBT. En 2004, le Conseil Pastoral luthéro-réformé a publié un texte favorable à l'accueil des personnes homosexuelles et à leur participation à la vie sacrementelle, néanmoins il n'est pas recommandé de procédé à des bénédictions. S'il y a des évolutions, cela ne se fait pas sans créer des probléments et des tensions. La Fédération Protestante de France (FPF) doit faire face aujourd'hui à un "concurrent" : le Conseil National des Evangéliques de France (CNEF) regroupant 75% des évangéliques et qui sont beaucoup moins ouverts à cette thématique. En 2010, le président de la FPF a refusé de signer un texte favorable à la dépénalisation universelle de l'homosexualité dans le monde... Qui a dit que tout était plus simple du côté protestant ?

 
Toujours dans le dernier DJ Actu, un article sur une expérience menée dans le diocèse de Lille "Accueil des jeunes gays : le diocèse joue le jeu" : "au hasard des rencontres entre les déjistes de LIlle et des reposnables diocésains de la pastoral des jeunes de Cambrai, une demande a émergé : les animateurs sont parfois désarmés face au questionnement personnel des jeunes sur leur orientation affective et sexuelle". Le groupe lillois de David et Jonathan a donc commencé une série de rencontres avec des responsables de la Pastorale de la Famille, des membres du CLER ainsi que différents responsables de l'enseignement privé catholique ! La série de rencontres s'est terminée par une soirée "jeunes et homosexualité" suivie de 150 personnes où témoignèrent des parents, des membres de Devenir un en Christ et la théologienne Véronique Margron a fait une conférence. Des pistes pour poursuivre ? "en faisant le bilan avec l'équipe diocésaine, nous avons proposé de continuer à cheminer ensemble, pourquoi pas sur le thème du genre, si sensible en ce moment dans l'Eglise catholique romaine... Affaire à suivre".  Nous n'y manquerons pas. 


◊ Biblia Magazine, novembre-décembre 2011, "Le cas Marie Madeleine" (8 euros)


9782204095266FS
Un très bon numéro de ce guide d'exégèse et de théologie pour tou.te.s dirigée par Anne Soupa, édité au Cerf. On y trouve une synthèse claire et intéressante sur Marie-Madeleine. Marie Madeleine ou plutôt la figure de Marie Madeleine dont les évangiles disent finalement peu de choses mais qui pourtant a acquis une postérité culturelle et esthétique exceptionnelle dans le christianisme occidental. Vézelay ou la Sainte Baume sont deux sanctuaires français qui révèlent bien cette fasciniation du catholicisme latin pour la femme pécheresse. On connaît l'émoi de Claudel devant les progrès de l'exégèse dans l'entre-deux-guerres qui avait démontré que celle qu'on appelait Marie-Madeleine était un assemblage de textes et de légendes se référant à différentes personnes et qui s'était écrié "on a découpé Marie Madeleine!" ...Hé oui, car "Marie Madeleine n'a jamais existé. Celle dont on nous parlent les Evangiles est cette Marie, originaire de Magdala, qui suivit Jésus et fut témoin de la Résurrection. Pourtant le  peuple de Dieu a célébré pendant plus d'un millénaire, et avec enthousiamse, une femme nommée Marie Madeleine qui a illustré pour lui le pardon divin. Invention des clercs pour rendre sensibles les messages de l'Eglise d'Occident..."  (Anne Soupa). Marie-Madeleine est un thème culturel, esthétique, théologique, polémique parfois, féministe si on veut... Mireille Vincent-Cassy revient sur cette réappropriation contemporaine dans l'oeuvre notamment des théologiennes Elizabeth Schüsser-Fiorenza ou Anne Carr ainsi que dans le mouvement allemand Maria von Magdala Gruppe née à Aix-la-Chapelle et qui milite pour une plus grande égalité ministérielle entre hommes et femmes dans l'Eglise... A lire !

 


♣ Nous suivrons... 

 

◊ Un colloque "anti-genre" au domaine Saint-Joseph à Sainte-Foy-lès-Lyon (69), vendredi 3 février 2012.

 

En ce moment le diocèse de Lyon semble engagé plus que jamais dans une offensive contre ce qu'il appelle la "théorie du genre" et, de manière générale, toute discours essayant d'aborder de manière différentente du Magistère la question de la différence des sexes et des minorités sexuelles. Après la session "homosexualité" de la Catho, nous essaierons de rendre compte de ce "colloque Masculin-Féminin : la pensée de la différence". Au programme, une intervention de Claude Berruer secrétaire général de l'Enseignement Catholique ou encore un exposé de Michel Boyandé sur "l'anthropologie du genre et ses contradictions"... La présentation du programme, la caricature, les façons de poser les questions interrogent déjà sur le parti-pris criant de cet événement qui se veut scientifique... 


◊ Un colloque "Eduquer des garçons et des filles. La question du genre au coeur des pratiques éducatives", au Conseil Economique, Social et Environnemental à Paris, jeudi 8 mars 2012.


Une toute autre approche a été choisie par les Scouts et Guides de France qui, à l'occasion de la journée mondiale des Femmes, organise au prestigieux Conseil Economique, Social et Environnemental un colloque consacré aux enjeux de genre et de mixité dans l'éducation. Martine Court, sociologoue à l'université Blaise Pascal de Clermont-Ferrand, évoquera l'actuelle polémique du genre et l'historienne Rebecca Rogers apportera un éclairage sur l'ensemble du XXème siècle. Nous suivrons avec beaucoup d'intérêt cet événement puisque nous y participons... 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article