Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Penser le genre catholique

Penser le genre catholique

Ce blog cherche à réfléchir sur la place des corps et des sexes dans les enjeux de sécularisation auxquels doit faire face e christianisme occidental à l'époque contemporaine (XIXe-XXe), et plus spécifiquement la tradition catholique, depuis les années soixante (second féminisme, révolution sexuelle, émancipation des minorités sexuelles). Il s'intéresse également aux expériences militantes et associatives qui portent ces questions au prix d'une remise en cause des normes.

"Monsieur l'Abbé" (2011) un film de Blandine Lenoir

monsieur_l_abbe_1.jpgVoici un support média d'un grand intérêt pour aborder la question des catholiques et de la contraception. À partir du recueil de Martine Sèvegrand sur les lettres reçues dans l'entre-deux-guerres par l'abbé Viollet, fondateur de l'Association du Mariage Chrétien, Blandine Lenoir a confectionné un film relativement court (32 mn) mais d'une grande intensité.

 

Plutôt qu'un fastidieux documentaire, la réalisatrice, nommée pour le césar du court-métrage en 2011, prend le parti d'isoler quelques lettres marquantes envoyées au spécialiste de la morale familiale et conjugale le plus reconnu chez les catholiques français de l'époque. Dans le décor d'une chambre à coucher ou d'un salon bourgeois reconstitué, des acteurs face caméra disent les lettres, quelques rapides plans sur un abbé en soutane, la campagne au matin ou des corps nus dans un lit assurent le lien entre les différentes séquences.

 

Ce montage audacieux permet de saisir bien des éléments d'une morale catholique conjugale en pleine crise dans l'entre-deux-guerres. Hommes et femmes, jeunes ou mariés, des catholiques, qui semblent toujours profondément sincères dans leur intention, adressent à l'homme d'Église des longs courriers dans lesquels ils exposent leurs dilemnes moraux ou tout simplement parfois leur profonde ignorance de l'anatomie tant masculine que féminine, de la sexualité en général, et la détresse que cette dernière engendre.

 

monsieur l abbe 3Si la question du droit des couples mariés à contrôler les naissances par des méthodes autres que l'abstinence est bien entendu abordée, notamment par cette mère d'une "belle famille chrétienne" qui clame son désarroi d'avoir eu 8 enfants dans les 10 premières années de son mariage, la réalisatrice a isolé des problématiques plus diverses et qui ont des échos intéressants avec le catholicisme plus contemporain, comme ce jeune homme de 23 ans, découvrant son désir homosexuel, craignant de devenir "un inverti" et déplorant: « Quelle dommage que les hommes ne puissent pas se marier entre eux » (Lettre du 23 janvier 1939).

 

monsieur_l_abbe_4.jpgCe qui marque véritablement dans cette série de témoignages c'est l'ambiguïté de la relation des catholiques envers leurs prêtres. Les lettres témoignent toujours d'une profonde révérence envers les autorités sacerdotales et leur expertise pour régler leur problèmes intimes. Mais si la casuistique est exploitée dans toutes ses ressources par des laïcs qui cherchent à comprendre, on saisit bien également comment elle est déjà rentrée en crise. La science catholique des cas moraux se déploit jusqu'à l'absurde, comme pour cette femme, conseillère morale dans une paroisse, qui développe une argumentation très charpentée pour justifier l'emploi "hygiènique" de la masturbation pour un homme célibataire souffrant de pollutions nocturnes. Des catholiques eux-mêmes semblent contester des règles qui leur apparaissent déshumanisées si ce n'est révoltantes, comme pour cette femme dans la dernière lettre du film qui lance comme un défi au Magistère des prêtres et de l'Église : « ma conscience, qui n'est pourtant pas ultra-moderne ni ultra-souple, ne comprend pas du tout, mais pas du tout, vos prétendus devoirs du mariage ! Je ne crois pas que Dieu ait créé la femme dans le but exclusif d'être (...) une fabrique d'enfant à jet continu et illimité. Il est inutile de bondir ni de vous effaroucher car je vous sers la vérité toute nue ! ».

 

Néanmoins le documentaire ne sombre jamais dans l'anti-cléricalisme facile ni le portrait à charge. S'ouvrant sur un bandeau "ceci est notre mémoire", il semble vouloir mettre en perspective un passé qui apparaît désormais lointain. Interviewée dans Ouest France, la réalisatrice affirme : «Le film est très respecteux de la religion. Il tente néanmoins de dénoncer le discours autoritaire de ses représentants sur la sexualité et les femmes... » Pari réussi ? assurément ! 

 

Le documentaire sortira en salle le MERCREDI 7 NOVEMBRE 2012 sous le titre "Il était une foi" avec un autre documentaire intitulé "Vita dia Giacomono".

 

Monsieur l'Abbé sera diffusé seul sur Arte jeudi 13 septembre à 4h15 : .

 

Vous pouvez retrouver d'autres informations sur le site de A3 distribution :  ou sur une page Facebook spécifique : .

 

♣ Pour aller plus loin : 

 

Le billet de notre blog : Sèvegrand, Martine (1995) Les Enfants du Bon Dieu : les catholiques français et la procréation, Paris : Albin Michel, 475 p. : .

 

Sèvegrand, Martine (1996) L'Amour en toutes lettres : questions à l'abbé Viollet sur la sexualité : 1924-1943, Paris : Albin Michel, 334 p.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

bibi 18/09/2012 12:51

ce n'est pas un documentaire! c'est une fiction: des décors, des costumes, du maquillage, des comédiens et de la mise en scène!

Anthony_Favier 19/09/2012 08:38



Merci pour votre remarque ! accepteriez-vous un docu-fiction car les textes sont d'époque ?



Noé 19/08/2012 13:19

Très intéressant !

Une petite coquille à signaler ici : "ce jeune homme de 23 hommes" ;-)

Anthony_Favier 19/08/2012 15:40



C'est corrigé ! merci à vous ;)